MarocDroit  -  موقع العلوم القانونية
plateforme des décideurs juridiques - Platform of Legal Decision-Makers





Le partenariat public-privé en formation professionnelle : un levier au service de la compétitivité des entreprises et du développement des territoires au Maroc ?

     



le Nouveau Modèle de Développement (NMD), présenté à Sa Majesté en mai 2021, pose les jalons d’une ambition forte pour le développement du Maroc, en phase à la fois avec les aspirations des marocains et avec les défis de demain. Plus spécifiquement, la trajectoire de développement promue par le NMD se concentre sur 5 objectifs : la prospérité économique, la durabilité écologique, le développement des compétences, le rayonnement régional, et l’inclusion sociale. Le partenariat public privé dans le secteur de la formation professionnelle au Maroc s’inscrit profondément dans ces axes de développement favorisant la montée en compétence et le développement du capital humain mais également l’adéquation entre l’offre et la demande d’emploi en faveur de la compétitivité économique et de l’insertion des jeunes sur des secteurs à la fois stratégique et d’avenir.

Le continuum entre la formation professionnelle et l’emploi est au cœur des priorités du nouveau gouvernement dirigé par M. Aziz Akhannouch depuis octobre 2021. Le Ministère de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences (MIEPEEC) promeut une logique d’intégration forte entre ces secteurs afin de favoriser le renforcement du capital humain au service du dynamisme du secteur économique pour accompagner l’attractivité des territoires et l’innovation. Ces orientations ambitieuses visent à répondre aux attentes de la jeunesse marocaine en termes d’opportunité professionnelle et d’épanouissement individuel.

L’expérience de ces 10 dernières années fait valoir que la place du secteur privé et l’implication des professionnels dans les cursus de formation ont permis d’améliorer significativement les taux d’insertion professionnelle des jeunes stagiaires. S’appuyant sur une logique intrinsèquement partenariale et ancrée dans les territoires, favorisant le dialogue pluri acteurs et la subsidiarité, le modèle des Instituts à Gestion Déléguée (IGD) marocain inspire largement l’ensemble du continent africain.

Or, le modèle des IGD fait face aujourd’hui à de nombreux enjeux : l’offre de formation de qualité en adéquation avec les besoins sectoriels, l’animation d’un dialogue public-privé autour des enjeux sectoriels de développement économique, l’inscription dans une gouvernance territoriale de la formation et de l’emploi, la structuration de secteurs innovants et stratégique… A ce jour, différents modes de faire coexistent avec des performances et capacités différentes à relever ces défis.

L’Agence française de développement (AFD), qui soutient les politiques de formation professionnelle depuis 1999 et appuie la création du modèle des IGD depuis près de 15 ans, souhaite capitaliser sur cette expérience collective. Pour ce faire, et afin de tirer les enseignements qui permettront de répondre ensemble à ces enjeux importants, une évaluation rétrospective a été menée sur les interventions de l’AFD dans le secteur de la formation professionnelle. La valorisation de cette étude ainsi que de l’ensemble des réalisations de ce partenariat entre le Département de la Formation Professionnelle (DFP) et l’AFD constitue un socle pertinent pour les réflexions partagées sur l’avenir des partenariats publics-privés en matière de formation professionnelle. Cet événement, organisé conjointement par le Policy Center for the New South (PCNS) et l’AFD sera tourné vers l’avenir et particulièrement vers le nouvel appui de l’AFD à la création de deux nouveaux IGD voulus par le Royaume sur des secteurs clés : la gestion durable des ressources en eau et la souveraineté sanitaire, particulièrement sur les industries pharmaceutiques. L’organisation de cet événement constitue un temps fort, un point d’étape nécessaire pour permettre le déploiement du modèle afin que ce dernier réponde avec une pertinence accrue aux défis du Royaume tels que posés dans le NMD.

Agenda
 

13h30 – 14h00

Café d’accueil

14h00 – 14h30

Mots d’ouverture

14h30 – 15h15

Projection du film d’évaluation de l’AFD

15h15 – 15h30

Success stories : du côté des lauréats et des employeurs

15h30 – 15h45

Echanges avec l’audience

15h45 – 16h00

Pause-café et exposition photo

16h00 – 16h45

Panel 1 : Le partenariat public-privé pour un choc de compétitivité : comment les IGD peuvent accompagner les trajectoires de développement sectoriels et structurer des filières innovantes ?

16h45 – 17h00

Echange avec l’audience 

17h00 – 17h45

Panel 2 : Dynamique territoriale, emploi des jeunes et prospective, le rôle des IGD dans l’observation de l’emploi et des besoins en compétences : quels leviers pour optimiser l’adéquation entre l’offre de formation et les besoins du marché du travail ?

17h45 – 18h00

Echange avec l’audience 

18h00

Cocktail


policy center




الاحد 24 مارس 2024

تعليق جديد
Twitter