MarocDroit  -  موقع العلوم القانونية
plateforme des décideurs juridiques - Platform of Legal Decision-Makers





Analyse de la participation des femmes au marché du travail marocain : Une étude comparative entre la région de Casablanca-Settat et de l’Oriental

     

Analyse intersectionnelle de la participation des femmes au marché du travail marocain : Une étude comparative entre la région de Casablanca-Settat et de l’Oriental



Télécharger la note de synthèse intégrale




La baisse tendancielle du taux d’activité, en particulier celui des femmes, est l’un des principaux traits du marché du travail au Maroc. En effet, ce dernier est confronté à plusieurs pressions d’ordre économique et démographique. Malgré la forte croissance économique enregistrée au début des années 2000, le nombre d'emplois créés n’a pas été suffisant pour absorber la main-d'oeuvre disponible. Entre 2000 et 2019, l'économie marocaine n'a généré que 110 mille emplois par an en moyenne, alors que le nombre de personnes en âge de travailler a augmenté de 375 mille en moyenne annuelle.

Dans ce contexte économique et démographique, le taux d’activité est passé de 53,1% en 2000 à 43,6% en 2023 marquant une augmentation rapide du nombre de personnes en situation d’inactivité. Une augmentation encore plus préoccupante pour les femmes, étant donné la baisse continue de leur taux d'activité qui est passé de 28,1% en 2000 à 19% en 2023, demeurant nettement inférieur à celui des hommes (69% en 2023).

D’ailleurs, l'égalité des chances et l'accès au marché du travail au Maroc, en particulier pour les femmes, occupent une place importante dans le débat public et les objectifs du pays, notamment ceux fixés dans l'agenda national pour le Nouveau Modèle de Développement (NMD) ainsi que dans l'Agenda 2030 pour le Développement Durable (ODD).

Afin de comprendre les déterminants structurels de l’inactivité des femmes, l’étude « Analyse intersectionnelle de la participation des femmes au marché du travail marocain : Une étude comparative entre la région de Casablanca-Settat et de l’Oriental » a pour objectif d’identifier les profils multidimensionnels des femmes les plus susceptibles de ne pas participer au marché du travail, en mettant la lumière sur les interactions entre les contraintes individuelles, sociales et contextuelles auxquelles elles sont confrontées. Cette étude met en évidence la complexité des contraintes à la participation des femmes au marché du travail marocain à travers une approche intersectionnelle du genre, combinant des méthodologies de recherche quantitatives et qualitatives. De même, elle vise à analyser les obstacles sociaux entravant leur participation économique à travers une analyse comparative entre les régions de Casablanca-Settat et de l’Oriental.

MarocDroit - HCP




الثلاثاء 26 مارس 2024

تعليق جديد
Twitter