Maroc Droit
MarocDroit  -  موقع العلوم القانونية

   




Débat scientifique, interculturel et ouvert sur les mouvements sociaux et les dynamiques des changements dans le monde d'aujourd'hui


     




Les chercheurs, praticiens, décideurs, penseurs et étudiants du monde entier sont invités au XIVème congrès international de l’ARIC qui se tiendra du 9 au 13 Décembre 2013 à l'Université Mohammed V Souissi Rabat au Maroc, pour un débat scientifique, interculturel et ouvert sur les mouvements sociaux et les dynamiques des changements dans le monde d'aujourd'hui. Il sera question de faire ressortir de cette rencontre les nouveaux défis pour la recherche interculturelle.



Débat scientifique, interculturel et ouvert sur les mouvements sociaux et les dynamiques des changements dans le monde d'aujourd'hui

Thématique générale


Mouvements sociaux et dynamiques actuelles de changements : Nouveaux défis pour la recherche interculturelle
La mondialisation a entraîné de profonds changements au sein des sociétés d’une part, et sur le plan des relations entre les sociétés et les cultures du monde de l’autre. Elle n’a pas fini de déposséder les États de leurs prérogatives et de les mettre en concurrence avec tout un ensemble d'acteurs sociaux. L’émergence et le développement de mouvements sociaux que nous vivons depuis les trois dernières décennies dans toutes les régions du monde sont les fruits de ces bouleversements et les conséquences des diverses crises économiques, politiques, culturelles et de valeurs que traversent nos sociétés.

Il s’agit tout d’abord d’une crise institutionnelle. La formule démocratique occidentale qui reposait sur le gouvernement représentatif et la médiation est mise à rude épreuve à l'heure de l'immédiateté et de la libre circulation de l’information. La représentation démocratique semble de moins en moins acceptée et l'idée de démocratie directe fait son chemin. Ainsi, on assiste à l’émergence et au développement des mouvements sociaux qui communiquent en temps réel et construisent des passerelles et des espaces de convergence interculturelle entre des cultures diverses.

Il s’agit également d’une crise des idéologies. Celle-ci a réduit le débat public, entamé la légitimité des acteurs politiques et conduit à l'imagination d'autres modèles d’organisation sociale. De plus en plus, les individus sont à la recherche de modèles de substitution qu'ils trouvent dans la société, soit en retournant vers les traditions ou vers les communautés, ou dans le dépassement de l’espace national. Enfin, nous assistons à une crise de la mondialisation. Celle-ci a brisé les lieux et les formules de régulation traditionnels, s'attaquant à la souveraineté nationale et faisant naître ainsi de nouvelles demandes sociales et interculturelles. Ce constat des dynamiques et des changements profonds que connait notre monde constitue un défi pour la recherche interculturelle et pose des questions qui nécessitent sinon des réponses, à tout le moins une réflexion transdiciplinaire.

Qu’en est-il des théories de la fin de l’histoire et des conflits des civilisations annoncées vers la fin du siècle dernier? Si l’État-nation se retrouve en crise, sommes-nous en train d’avancer vers de nouvelles formes d’organisation sociétale qui dépassent les clivages nationaux vers des identités interculturelles transnationales? La construction de passerelles entre mouvements de pays différents, l’internationalisation des luttes et l’émergence du mouvement altermondialiste sont–elles la suite logique de la prise de conscience par des acteurs sociaux, toujours plus nombreux, qu’une partie grandissant des politiques qui affectent les modes de vie locaux et le résultat de décisions prises en dehors du cadre national, au sein d’institutions supranationales ? Comment les relations et les rapports interculturels se développent-ils dans ce nouveau contexte à la fois mondialisé et fragmenté ? Comment les domaines traditionnels de la recherche interculturelle, qu’on pense ici à la psychologie ou à l’éducation, se trouvent-ils affectés, recomposés, reconfigurés par les dynamiques de changements à l’œuvre ? Les chercheurs interculturels sont-ils outillés, sur le plan conceptuel et méthodologique, pour faire face à ces nouveaux défis ? Les mouvements sociaux contemporains appellent-ils à un redéploiement interdisciplinaire pour mieux les approcher et les comprendre? Comment peut-on prendre en compte la dimension politique de ces dynamiques et transformations dans une perspective interculturelle?

Le congrès ARIC 2013 offre des espaces d’échange, de dialogue et de construction de nouveaux savoirs à la croisée de ces perspectives multiples. Les axes thématiques proposés orienteront les propositions de symposiums, de communications et d’affiches. Ils seront aussi abordés lors des conférences plénières. Le comité d’organisation est par ailleurs ouvert à toute proposition, en dehors de ces axes, qui pourrait amener des lumières nouvelles sur la thématique.

الخميس 5 ديسمبر 2013
261 عدد القراءات


تعليق جديد
Twitter







Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Newsletter