Maroc Droit
MarocDroit  -  موقع العلوم القانونية



Commerce électronique: le volume des transactions atteindra 300 MDH en 2010


     

En neuf mois, 190 000 transactions totalisant 207 MDH ont été réalisées.
Vente de livres, enchères..., de nouvelles activités émergent.



Commerce électronique: le volume des transactions atteindra 300 MDH en 2010

Voilà un secteur où il ferait bon investir. Au vu des chiffres communiqués par le Centre monétique interbancaire (CMI), le e-commerce, qui s’étend progressivement à de nouvelles activités comme les ventes privées et les enchères, et le paiement des frais de scolarité, progresse à une allure folle. Rien que sur les 9 premiers mois, le paiement en ligne par carte bancaire a ainsi généré un chiffre d’affaires de 207 MDH, contre 63 MDH à fin septembre 2009, soit une progression exceptionnelle de 228%. Et Maroc Télécommerce, opérateur de commerce électronique, table sur un volume de 300 MDH à atteindre d’ici la fin de l’année, avec 290 000 transactions. A fin septembre, 190 000 transactions avaient déjà été enregistrées, contre 40 000 à la même période en 2009.
Quant au panier moyen, il baisse très légèrement pour s’établir à 1 028 DH contre 1 035 DH en 2009. Pour Samira Gourroum, directrice des technologies et du business développement à Maroc Télécommerce, une telle tendance est normale, si l’on se réfère au panier moyen en Europe qui tourne autour de 90 euros. En somme, le volume des opérations, toujours plus nombreux, provoque une baisse de la moyenne.

Le client est de plus en plus confiant

«En un an, notre chiffre d’affaires est passé de 300 000 DH à près de 500 000 DH par mois», s’enthousiasme Mohammed Ben Addou Idrissi, DG d’epicerie.ma. «D’abord réticents, les clients sont aujourd’hui initiés au paiement en ligne grâce aux sites de paiement de factures et de taxes. Aujourd’hui, nous comptons pas moins de 500 clients fidèles et 4 000 clients inscrits. Grâce à la vente de nouveaux produits tels le poisson et la viande, le panier moyen est passé de 800 DH au début du site à 1 350 DH en 2010», précise-t-il. Une évolution à l’opposé de la tendance générale.
Du côté de livremoi.ma, «le chiffre d’affaires est d’environ 30 000 DH par mois, en constante augmentation», annonce le DG Matthieu Malan. Un chiffre encourageant pour l’industrie du livre dont les librairies physiques sont peu fréquentées. «Nous recensons près de 1 000 clients depuis le lancement du site, en mai 2009. Aujourd’hui, nous enregistrons 120 à 150 commandes par mois pour un panier moyen d’environ 500 DH. Et il convient de dire qu’aucun incident de paiement n’a été constaté depuis le début du site» , précise M. Mallan. La question de la confiance ne semble donc plus entraver l’essor du commerce en ligne. «Il reste pourtant très difficile de fidéliser le client. Voilà pourquoi nous communiquons via l’envoi de mails à nos clients pour annoncer nos promotions ou le lancement de nouveaux produits», explique M. Ben Addou Idrissi. Ce site commencera à livrer sur Rabat le 22 novembre et envisage d’investir Marrakech en 2011. A cette occasion, un buzz médiatique est déjà en préparation.

la vieeco

الثلاثاء 30 نونبر 2010


تعليق جديد
Twitter